• Théâtre
    • Création

14.03.2023 — 25.03.2023

Et ils vécurent radieux

Cie Ad Astra

représentations : 14, 15, 16, 17, 18 + 21, 22, 23, 24, 25

· ouverture des portes : 19:30 · show : 20:30

· les mercredis : ouverture des portes 18:00, spectacle 19:00

· tarif : pay what you can

» tickets

Et ils vécurent radieux

Il était une fois… Les humains apprirent à maîtriser le feu, chose qu’aucune autre créature n’avait jamais faite avant eux. Ils ont conquis le monde entier. Un jour, ils trouvèrent un feu nouveau, un feu si puissant qu’ils ne pouvaient jamais être éteint. Ils se s'ont réjoui à l’idée qu’ils possédaient maintenant les pouvoirs de l’univers. Puis, ils réalisèrent  avec horreur que son nouveau feu pouvait non seulement créer, mais aussi détruire… 

À l’heure où la Belgique se demande si elle pourra se passer de ces vielles centrales après 2025 pour garantir notre approvisionnement en électricité,  « Et ils vécurent radieux »  propose de découvrir les coulisses de l’énergie nucléaire. Sujet tabou, méconnu et très caché par une puissante industrie. De Tchernobyl à Fukushima, des mines d’uranium à l’enfouissement des déchets radioactifs pour des millénaires… Les enjeux du nucléaire sont gigantesques et dépassent notre imaginaire. 

  • © David Daubresse

Mise en scène : David Daubresse · Interprétation : Camille Grange, Robin Lescot, Panayotis Roussis et Hélène Van Dyck · Conseillé artistique et diffusion : Camille Grange · Une création de la Compagnie Ad Astra

Production déléguée : atelier 210 · En coproduction avec L’ancre – Théâtre Royal, la Coop asbl · Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service du Théâtre (CAPT), Taxshelter.be, ING & tax-shelter du Gouvernement fédéral belge. Avec le soutien de l'ESACT Liège, la Compagnie du Grandgousier, le Centre culturel de Huy, la Maison de la culture de Saint Gilles.

Remerciement à Nathanael Harcq et l'ESACT, Olivier Deleuze, Ben Cramer, Luc Barbé, Léo Tubbax, Irène Berruyer, Ana Mossoux, Julie Peyrat, Clémentine Coutant, Antoine Renard, Fabien Di Liberatore et Elisabeth Woronoff.