• Performance
    • Danse
    • Atelier
    • Week-end de libre
    • Création

17.09.2021 — 19.09.2021

La Grande Remontée - The Great Hold up

Pauline Simon

Vendredi et samedi : 20:30 - Dimanche : 17:00 / ouverture des portes à 19:30 et 16:00 · tarifs: 08 > 16 euros

Réservation pour la réunion Tupperware : ticket (Attention, l'atelier est accessible uniquement pour les personnes qui ont assisté à l'une des représentations du spectacle The Great Hold Up). 

Port du masque et distance sociale partout dans le lieu. Pas de CST demandé. 

 

» tickets

Lors des « week-end de libre » l’Atelier 210 invite un collectif, une personnalité, une démarche, un.e artiste, à investir le bâtiments et ses entoures afin de proposer sa propre programmation. L’occasion pour nous de nous situer en soutien de ce qui existe sans nous et de mettre à disposition les outils dont nous disposons à travers une collaboration à chaque fois singulière. 

La Grande Remontée - The Great Hold up

La Grande remontée - The Great hold up est une pièce issue d’une recherche en sciences sociales et de genre. Sous la forme d’un solo chorégraphique et textile, elle ouvre un dialogue autour de la normativité du corps masculin et son détournement.

À partir d’une recherche menée sur un vêtement contraceptif masculin marginalisé et rejeté par les institutions de santé, la pièce offre une réflexion sur des espaces manquants ou mineurs comme autant de potentielles transgressions à convoquer par le mouvement. La danse se fait aussi catalyseur des sensations qu’a produit ce vêtement dans le regard de la société, et se joue des peurs qu’il convoque : impuissance, perte de virilité, contrainte.

En plus du spectacle, nous vous proposons de participer à un atelier de présentation de ce vêtement contraceptif, animé par un professionnel de la santé.

  • © Darius Dolatyari Dolatdoust

Réunion Tupperware autour de la contraception masculine

Les réunions Tupperware sont des réunions d'information et de consultation animées par Maxime Labrit, infirmier, et militant pour la contraception dite masculine, et concepteur d'un outil de contraception, l'anneau androswitch. 
Pensées pour des petits groupes de participant.e.s, les réunions tupperware abordent des questions liées aux différentes méthodes de contraception existantes et souvent difficilement accessibles, mais aussi sur des questions de sexualité et d'intimité en général.  
Mais parler n'est qu'une étape ! Il est aussi possible d'avoir une séance d'andrologie personnalisée avec Maxime, et d'essayer différents dispositifs contraceptifs en sa présence dans un espace de consultation dédié.

Pour qui? Ces réunions sont destinées en premier lieu aux personnes concernées directement par la pratique de la contraception testiculaire (des personnes qui peuvent causer des grossesses). Toute femme*, ou personne concernée de manière indirecte qui souhaite se joindre à la réunion le peut à condition qu'elle puisse inviter avec elle un homme ou une personne directement concernée par la contraception dite masculine. La réunion est gratuite mais sous réservation obligatoire et uniquement accessible aux personnes qui ont un ticket pour le spectacle "The Great Hold Up". 

Quand? Le samedi 18.09 à 17:00 et le dimanche 19.09 à 14:00

Où? À l'atelier 210 - Chaussée Saint-Pierre, 210 - 1040 Etterbeek

Chorégraphie, interprétation : Pauline Simon - Assistanat du travail de création : Ana Rita Teodoro, Marion Henry - AccompagnementRegard spécifique autour de la thématique du projet : Maxime Labrit - Costumes : Darius Dolatyari-Dolatdoust - Création sonore, musique live : ELG - Lumière, live : Maureen Beguin - Remerciements pour la première phase de recherche : Nitsan Margaliot - Administration de production : Vénus Castro, puis Paul Lacour-Lebouvier. 

Production –  Association Suprabénigne · Coproductions – BUDA (Kortrijk), Charleroi danse – Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, Centre Chorégraphique National d’Orléans – Direction Maud Le Pladec, Ménagerie de Verre · Partenaires – Antre Peaux, atelier 210, Centre National de la Danse, Centre Wallonie-Bruxelles (Paris), Institut Français de la Mode.

Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide au projet chorégraphique · Mécénat –  Maxime Labrit, développeur de la contraception testiculaire, activiste.